Amed010968w.jpg D53-Imag0044ThumbnailsAvion0027w

Histoire du phare
M. Rigolet achève en 1862 ce véritable monument que représente le premier phare métallique de France dont le projet avait été présenté à l’Exposition universelle de Londres. Selon une des clauses du marché, il doit le monter auprès de ses ateliers. Pendant deux ans, le phare dominera Paris de ses 56 m, sur les hauteurs de La Villette. Enfin, il est démonté, 1 265 colis sont préparés pour un poids total de 387 953 kilos, qui seront transportés sur la Seine jusqu’au Havre d’où il sera expédié à Nouméa. Et après dix mois de labeur effectué sans incident par des militaires et des travailleurs indigènes, il est allumé le 15 novembre 1865, jour de la fête de l’impératrice Eugénie épouse de Napoléon III. Il signale de son éclat blanc l’approche des passes d’accès à Nouméa. Le feu, d’une puissance de 30 000 bougies, porte à 32 milles de distance par temps clair.

Visits
3265